L’Anatomie

Récupérez un cours offert dès aujourd'hui

et gagnez jusqu’à 50 places au classement avec notre pack de révision.

29€ OFFERT
Désinscription en 1 clic.

Ces articles pourraient vous intéresser

 

Dr. Brice Payet

Il existe de nombreuses sciences et disciplines dans l’enseignement de la médecine et pour une excellente formation, les étudiants doivent tous les connaitre. Parmi ces sciences, on compte l’anatomie. Cette science est primordiale dans le cursus d’apprentissage de tout médecin. Vous vous demandez ce que c’est que l’anatomie ? En quoi son étude vous est utile ? Comment étudier l’anatomie ? Dans cet article, nous vous disons tout ce que vous souhaitez savoir sur l’anatomie.

L’anatomie : qu’est-ce que c’est ?

En tant que discipline scientifique, l’anatomie est une science dont l’objet d’étude porte sur la structure et de la morphologie des êtres vivants en général et en particulier celle de l’homme. Il s’agit donc de l’étude, généralement par la dissection, l’observation et la description des organes et structures du corps humain.

Cette science vise la connaissance des diverses structures composant le corps humain, notamment en mettant l’accent sur leurs formes, leurs fonctions, leurs propriétés, leurs situations, etc. L’anatomie est l’un des piliers de la connaissance médicale qui est incontournable dans la connaissance, l’analyse, et la compréhension du fonctionnement de l’organisme humain.Au-delà de la dissection, l’anatomie utilise de nos jours plusieurs autres techniques pour étudier les structures du corps humain, à savoir :

•    La radiographie ;

•    La tomographie ;

•    L’échographie ;

•    L’endoscopie ;

•    L’imagerie par résonance magnétique ; etc.

L’anatomie est une science descriptive qui est généralement enseignée de concert avec d’autres domaines scientifiques connexes qui forment le socle de la connaissance médicale tel que :

•    La physiologie : c’est la science qui étudie le fonctionnement des structures du vivant ;

•    La pathologie : c’est la science qui étudie les maladies et les dysfonctionnements du corps vivant.

Quelle est l’histoire de l’anatomie ?

L’anatomie est une science qui permet de décrire la forme et la structure des éléments constitutifs des organismes vivants et de leurs rapports des organes et tissus. Étymologiquement, le terme anatomie est issu du bas latin « anatomia » signifiant « dissection », ou encore du grec ἀνατέμνω (ànatémno), constituer de ἀνά— ana, « en remontant », et τέμνω—temnō, « couper ».

Le terme anatomie aurait été inventé entre 384 et 322 avant Jésus-Christ par Aristote, à partir d’un terme grec signifiant incision ou dissection : « antome ». Il existe plusieurs types d’anatomie. On distingue notamment :

•    L’anatomie animale qui est principalement constituée de l’anatomie humaine enseignée en médecine ;

•    L’anatomie végétale qui est une partie de la botanique.

De l’Égypte ancienne à Hippocrate

L’anatomie en tant que science a commencé à intéresser les hommes depuis le IIe siècle av. J.-C. En effet, cette science a commencé avec la pratique de la dissection de cadavres dans l’optique de mieux connaitre la structure du corps des êtres vivants.

Même si de nombreux travaux sur l’anatomie remontent à l’Égypte ancienne, avec une grande évolution durant la Grèce Antique, notamment avec les travaux de dissection sur les animaux. Ces travaux ont précédé la connaissance sur l’anatomie humaine.

C’est notamment pendant le Vème siècle que celui qui est considéré comme le père de la médecine se fait connaitre, Hippocrate. Hippocrate s’est vraisemblablement livré à des dissections sur des animaux, voire des cadavres d’humains, ce qui lui aurait permis de réaliser de grandes découvertes sur l’anatomie humaine.

Les débuts de l’anatomie moderne

Les premières dissections ont été pratiquées au IIe siècle et au IIIe siècle par Hérophile et Galien. Après une période de calme, l’anatomie a connu un regain d’intérêt à partir du XVIe siècle sous la houlette du médecin hollandais André Vésale qui est considéré comme le réel premier anatomiste de l’histoire de la médecine moderne. Depuis la publication de son livre : De Humani, l’anatomie est enseignée plus sérieusement aux étudiants.

De même, avec la publication en 1628 par William Harvey du livre Exercitatio Anatomica, considéré comme un évènement marquant de l’histoire de l’anatomie, qui décrit les mouvements du cœur et la circulation du sang chez les animaux.

Aussi, l’anatomie en tant que science a connu une évolution majeure en Europe à l’aide des lois votées au XIXe siècle, permettant la mise à disposition légale de cadavres aux scientifiques. Ceci a permis à l’anatomie d’être enseignée plus efficacement.

Quelles sont les diverses branches de l’anatomie ?

Pour leur formation, les étudiants en médecine sont confrontés à plusieurs types d’anatomie. L’anatomie enseignée peut être subdivisée en plusieurs branches selon ce qu’elle étudie ou l’approche méthodologique utilisée.

Ainsi, on distingue :

•    L’anatomie générale : c’est une branche de l’anatomie qui étudie les structures fondamentales des organes et leur appartenance à des systèmes de même structure, de même qu’à des appareils constitués en vue d’une fonction. Cette anatomie est souvent associée à la physiologie, ce qui lui permet de présenter et mieux analyser le fonctionnement des corps vivants ;

•    L’anatomie descriptive : c’est une branche de l’anatomie qui permet d’étudier la morphologie et la structure des organes. À la base des connaissances anatomie, cette branche de l’anatomie se sert d’un vocabulaire formel, précis et sans ambiguïté. Suivant les structures décrites, cette branche est subdivisée en sous-branches telles que :

–    L’ostéologie (étude anatomique des os) ;

–    L’arthrologie (étude anatomique des articulations) ;

–    La myologie (étude anatomique des muscles).

•    L’anatomie fonctionnelle : c’est une branche de l’anatomie qui étudie les relations entre les systèmes dédiés à une même fonction dans l’organisme humain. Cette branche de l’anatomie s’attèle principalement à étudier les rapports entre la forme et la fonction des appareils.

•    L’anatomie comparée : c’est la branche de l’anatomie qui a pour fonction de comparer les structures humaines avec celles des autres espèces du vivant.

•    L’anatomie appliquée : c’est la branche de l’anatomie qui a été développée en vue d’une application singulière, c’est-à-dire pour des fonctions diagnostique ou thérapeutique.

•    L’anatomie pathologique, encore appelée anatomopathologie : c’est la branche de l’anatomie qui permet de décrire les dommages causés aux structures des corps vivants par une pathologie.

•    L’anatomie topographique : elle désigne la branche de l’anatomie qui étudie les régions et les espaces anatomiques en énonçant les rapports qui lient ces structures.

•    L’anatomie de surface : c’est la branche de l’anatomie qui a pour but d’analyser et préciser les formes et les reliefs cutanés en tenant compte des structures anatomiques sous-cutanées.

•    L’anatomie anthropologique : c’est la branche de l’anatomie qui se charge de l’étude des diverses évolutions et des différences anthropologiques chez les êtres vivants, et les hommes en particulier.

•    L’anatomie radiologique : c’est une branche relativement récente de l’anatomie qui se sert de l’imagerie, de même que tous les autres moyens d’imagerie en guise de méthode d’exploration pour comprendre le fonctionnement du corps.

La terminologie en anatomie

De même qu’avec toutes les sciences enseignées, l’anatomie a une terminologie qui lui est propre. Il s’agit ici des expressions ou du vocabulaire utilisé par les professionnels pour expliquer, décrire et représenter les structures étudiées. Tout le vocabulaire utilisé dans le cadre de l’anatomie est donc appelé terminologie anatomique.

En ce qui concerne cette terminologie, elle a grandement évolué avec le temps et les changements qu’a connus l’anatomie.

Même si au départ on comptait une pléthore de termes, variés en fonction des contextes, pour désigner les structures du corps humain, les professionnels ont dû s’accorder pour simplifier la communication du savoir anatomique et leurs échanges professionnels.

Ainsi, dès 1998, dans le souci de rendre uniforme le vocabulaire anatomique utilisé dans le monde, la Fédération Internationale des Associations d’Anatomistes, ont proposé à travers le Federative Committee on Anatomical Terminology l’adoption d’une terminologie unique pour ce domaine scientifique : la Terminologia Anatomica.

De là, la Terminologia Anatomica est devenue la référence terminologique universelle en ce qui concerne l’enseignement et l’apprentissage de l’anatomie.

Ayant été publié en Latin et en Anglais et fait l’objet d’une traduction dans de multiples langues, ce document référence contient de 16 chapitres, avec près de 7 444 termes anatomiques, dont 206 sont classés à deux endroits différents.

Les positions de référence en anatomie

De manière générale, l’anatomie enseignée aux étudiants, au-delà des termes anatomiques, se base sur des positions de référence. Les positions anatomiques de référence renvoient aux diverses positions du corps humain à partir desquelles toutes les descriptions anatomiques sont effectuées. En anatomie, on distingue des positions standards pour la réalisation des descriptions anatomiques. Parmi celles-ci, on distingue :

•    La position debout du sujet, qui permet de décrire l’individu dans son entièreté ;

•    Le regard est à l’horizontale ;

•    Les membres supérieurs pendent le long du corps ; etc.

Les positions de référence ne varient pas, peu importe la position du sujet analysé. Ce qui revient à dire qu’une structure placée en avant en position debout ne change pas en position couchée ou assise.

Les axes et plans en anatomie

Pour les étudiants en anatomie, il est primordial de connaitre tous les axes et plans du corps humain afin d’en faire une étude approfondie qualitative. L’axe anatomique fait référence à une ligne fictive servant de référence à l’étude anatomique. Dans l’anatomie (descriptive), on distingue trois axes :

•    L’axe médian du corps, qui est la droite allant du sommet du crâne jusqu’à la cheville du sujet.

•    L’axe de la main, c’est la ligne allant de l’avant-bras et de la main passant par le troisième doigt.

•    L’axe du pied désigne quant à lui la ligne du pied passant par le deuxième orteil.

Les plans anatomiques sont quant à eux des systèmes de référence permettant de localiser une structure et de décrire les mouvements du corps humain. Ces plans anatomiques représentent des surfaces imaginaires bidimensionnelles sectionnant le corps humain en deux parties.

Perpendiculaires les uns des autres, on distingue trois grands types de plans anatomiques, à savoir :

•    Les plans sagittaux : ils représentent l’entièreté des plans verticaux orientés d’avant en arrière et scindant le corps en deux parties latérales. Divisés en plan sagittal médian et plan sagittal paramédian, ces aspects sont étudiés dans divers aspects des mouvements.

•    Les plans frontaux : Il s’agit ici des plans verticaux perpendiculaires aux plans sagittaux scindant le corps en une partie antérieure et une partie postérieure. On y retrouve le plan coronal.

•    Les plans transversaux : qui désigne l’ensemble des plans horizontaux perpendiculaires aux plans sagittaux et frontaux divisant le corps en deux parties, supérieure et inférieure.

À quoi sert l’anatomie ?

Enseigner l’anatomie est d’une grande importance pour les futurs médecins. Comme nous l’avons dit précédemment, l’anatomie est une science qui fait partie de la biologie et qui étudie l’agencement des corps des hommes, leur forme, la disposition de leurs organes. L’anatomie en tant que discipline scientifique enseignée aux étudiants a plusieurs fonctions.

Tout d’abord, elle leur permet de connaitre parfaitement la structure interne et externe de l’organisme humain ; de maitriser son fonctionnement à divers niveaux de son évolution. Ainsi, l’anatomie permet aux apprenants d’étudier la taille, la forme et la position des diverses parties du corps, tel que la peau, les muscles, les os ou les organes humains. Elle est donc d’une importance capitale pour tout étudiant en médecine, car elle leur permet d’apprendre la manière les parties du corps s’assemblent, fonctionne. La connaissance de l’anatomie permet ainsi aux étudiants en médecine de poser des diagnostics et de traiter correctement les maladies auxquelles ils sont confrontés.

De plus, la connaissance de l’anatomie permet aux médecins de mieux analyser la gestuelle, de mieux connaitre les contraintes qui s’exercent durant la réalisation des mouvements et permet ainsi d’anticiper les effets causer par la réalisation des mouvements sur la structure et les organes du corps humain.

L’anatomie est donc une science incontournable dans la formation de médecins et divers praticiens du domaine de la santé. Cet enseignement leur permet de parfaitement connaitre le corps humain et son fonctionnement.

Ceci les aide notamment à poser de bons diagnostics et à faire les prescriptions exactes aux malades.Toutefois, comme avec toutes les matières enseignées, pour maitriser l’anatomie, il faut prendre la peine de bien lire.

Ayant plein de secrets, les méthodes d’étude de l’anatomie sont très diverses, leur choix est dicté par les besoins de la connaissance des mécanismes profonds du corps humain. Trouvez votre méthode et approfondissez vos connaissances en anatomie.

Cette article vous à plu ? N'hésitez pas à le partager !

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur telegram
Telegram
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur email
Email